En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Construction, extension et surélévation par votre architecte à Bourg-la-Reine

Nathalie Felder-Gayer, architecte DPLG à Bourg-la-Reine, vous présente différents projets de construction, d'extension et de surélévation de maison individuelle.

Construction de deux logements individuels - Essonne

Étude pour la construction d’un petit collectif de deux maisons mitoyennes. La parcelle se situe en fond de parcelle d’une maison individuelle, les contraintes sont nombreuses.

Les logements ont une surface totale de 90 m² habitables avec garage. Un jardin privatif et une terrasse au R+1 permet de profiter de l’orientation sud.

Enduit blanc, menuiseries alu gris foncé, zinc ANTHRA-ZINC.

Surélévation et extension d'une maison individuelle à Clamart

La maison existante est de petite dimension, un seul plateau d’habitation en RDC avec une toiture deux pans, à faible pente.

Le projet doit permettre de restructurer entièrement le plateau existant très cloisonné pour créer un bel espace de vie ouvert sur le jardin plein sud.

La construction d’une surélévation sur la maison et le garage actuel permet de créer un second plateau « nuit » avec la création de trois chambres, salle de bains et WC.

La petite maison basse se métamorphose en belle maison contemporaine avec le traitement des façades en enduit blanc et bardage bois.

Restructuration et rénovation complète d’une maison et extension - Hauts-de Seine

La maison devait pouvoir accueillir une famille recomposée, pouvant accueillir jusqu’à 6 enfants. Le projet devait pouvoir intégrer une très grande pièce de vie et 6 chambres au minimum. Les espaces doivent être fluides pour permettre d’accueillir tous les enfants sans gêne.

Le choix d’un double escalier permet de créer des espaces indépendants (jour, nuit, chambres des petits, chambres des grands, suite parentale). L’extension côté rue est retenue pour conserver le jardin à l’arrière, profiter de la lumière sud et proportionner la façade de la maison actuelle en moellons et toiture asymétrique.

Le programme et les contraintes du PLU nécessite de penser une extension sur trois niveaux (un sous-sol avec cour anglaise est construit pour y intégrer deux chambres d’adolescent supplémentaires). La toiture de la maison existante impose une toiture terrasse pour l’extension. La façade de la maison existante impose une très grande sobriété pour l’extension.

Construction blocs béton, enduit blanc, menuiseries alu blanc.

Projet de construction, d’extension et de surélévation d’une maison individuelle - Hauts de Seine

La maison existante a été construite en 1950.

La maison est un cube de deux niveaux de 40 m² sur sous-sol surélevé.

La maison n’a pas de vrai intérêt architectural.

Le projet doit permettre d’agrandir la surface de vie en RDC malgré les difficultés d’extension liée au PLU. Une petite extension de 12 m² très largement vitrée sur le jardin (fenêtre végétale) permet de métamorphoser l’espace de vie (sensation d’espace) tout en respectant les règles du PLU.

Le projet doit également permettre de créer un troisième niveau de vie sous la toiture, pour l’aménagement de deux chambres d’enfant avec salle d’eau et WC.

Les enfants grandissent et le cahier des charges impose une hauteur sous rampants au-dessus de 2 mètres. Là aussi, le gabarit imposé par le PLU rend le projet difficile. Le choix d’une toiture en zinc asymétrique permet de répondre à toutes les contraintes imposées.